Quand le Pays Imaginaire devient fou ...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♦ Bienvenu(e) à toi
♦ Nous recherchons des personnages masculins et des pv

Partagez | 
 

 Une fille comme capitaine ? [Victoria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Peter Pan

Adolescent perdu et chef des Enfants Perdus


Messages : 173
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 30

MessageSujet: Une fille comme capitaine ? [Victoria]   Ven 30 Mar - 6:43





Ce matin-là, Peter s’était levé d’humeur curieuse. La veille au soir, il avait entendu que le Jolly Roger avait un nouveau capitaine mais depuis un certain temps déjà, chose dont il n’avait apprise que bien tard selon lui. Beaucoup de chose avait changé au Pays Imaginaire et il est vrai que l’éternel petit garçon, ou plutôt à présent l’éternel adolescent, n’avait pas trop fait attention, bien trop préoccupé avec l’arrivée des nouveaux enfants perdus, ce qui n’était pas pour lui déplaire car il y avait à présent des filles. Il y en avait une qui avait attiré son attention mais ces deux-là passent la plupart de leur temps à se chamailler même si Alex, la demoiselle en question, fait comme même preuve d’un certain respect envers Peter. Ce qu’il appréciait le plus chez elle, c’était son côté créatif et rusé mais son fort caractère ! Elle était très maligne, ne se laissant pas faire et ça, Peter adorait - sauf. De plus, elle se comportait parfois comme une mère - ou plutôt une amie - avec lui mais comme une grande sœur aussi avec les autres enfants ! C’était pour ça qu’il l’avait choisie pour être son second.

Prenant son épée qu’il attacha à sa ceinture, il quitta le camps en volant mais il s’arrêta tout prés de la plage où il crut entendre une voix féminine. Caché en haut d’un arbre d’où il espionna une jeune fille. Physiquement, elle devait avoir deux ans plus que lui. Elle avait une longue chevelure de feu mais son regard, bien qu’il était loin pour ne pas se faire repérer, lui semblait familier. D’où pouvait-il avoir vu ces yeux d’un bleu myosotis ? Bleu Myosotis ? Tout à coup, celui lui fit tilt !


- Crochet !

Il se rendit trop tard qu’il avait murmuré à voix haute, ce qui fit que la demoiselle dut l’entendre. Il se cacha derrière son arbre mais c’était trop tard. Cependant, en jetant à nouveau un coup d’œil sur la jeune fille, il devait bien admettre qu’elle était agréable à regarder mais évidemment, il ne savait pas mettre de nom sur ce qu’il ressentait. Il n’avait personne à qui se confiait. Il avait encore du mal à se faire avec toutes ces nouvelles sensations que son corps, mais aussi son cerveau, lui faisaient ressentir.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria B. Workshire

Capitaine du Jolly Roger et héritiére de Crochet


Messages : 36
Date d'inscription : 23/03/2012

MessageSujet: Re: Une fille comme capitaine ? [Victoria]   Jeu 5 Avr - 0:25

Le pont du Jolly Roger était des plus animés ce matin là. Les marins allaient et venaient, se bousculant sans arrêt. Appuyé à une rambarde, sont regard bleu perdu dans l’horizon, une jeune femme semblait, comme par miracle, réussir à se tenir à l’écart de l’agitation ambiante. Aucun pirate ne venaient la déranger, de crainte, sûrement, de provoquer sa colère. Vêtue d’un long manteau sombre, une épée à sa ceinture et sa longue chevelure rouge descendant en cascade dans son dos, Victoria était perdu au fond de ses pensées. Rien, ou presque rien, n’aurait put l’en tirer si ce n’est la vue d’une côté qui se dessinait devant elle. Eclaircicant sa voix, elle fit quelques pas vers le pont. Voyant que leur capitaine venait de bouger, la plus part de matelots se turent. Jugeant qu’elle avait l’attention de ses hommes, la jeune femme déclara d’un ton sec et sans appel : « - Compagnons, le pays imaginaire se dessine devant nous ! Quand nous seront arrivé, je veux que chacun prennent sa part du trésors. Monsieur D’Avergnac assurera le partage, ensuite fichez-moi le camps, dépensez comme vous l’entendez, mais je veux que dans une semaine jours pour jours, vous soyez tous de retour sur ce bâteau ! Gare à celui qui m’aura désobéit ! » Une semaine de repos, les hommes du Jolly Roger semblait peiner à y croire. Néanmoins sitôt qu’elle eut finit de parler tous se remire à leurs tâches en débordant d’enthousiasme. Victoria posa une main sur l’épaule d’un de ses hommes. « - Lorcan ? J’aimerais te parler. Tu demanderas à Louis de mettre ta part du trésors de côté avec la mienne. » Le jeune homme acquieça d’un signe de la tête, et rejoignit le reste de l’équipage. Un petit sourire au visage, Victoria rejoignit sa rambarde, observant avec une certaine douceur la côte qui se rapprochait.

A peine avait-il finit de partager le trésors que les pirates avait tous prit la direction du port. Pressé, probablement, de dépenser leur butin en femme et en beuverie. Victoria les avait laisser partire avec une certaine lassitude, dés qu’elle en avait eut l’occasion elle avait quitté le navire en compagnie du jeune Lorcan. En fait ils avaient parler de tout, et de rien. La jeune femme voulait savoir comment ce dernier s’acclimatait à sa nouvelle vie de pirate, et elle était plutôt ravie de constater qu’il ne semblait pas le regretter. Ils s’étaient séparé à la sortie du port, elle lui avait dit de partir chercher son dût, et avait poursuivie sa marche tranquille sur la plage. Ses yeux myosotis se promenait sur le sable, s’arrêtant par moment lorsqu’elle croyait distingué une forme au loin. Elle avait finit par ôter ses bottes de cuir, et les avaient cacher derrière un rocher. C’était pied nu qu’elle avançait, perdu dans ses pensée, fredonnant une berceuse anglaise. Il est fort probable que la balade aurait put durer des heures, en fait Victoria pouvait parfois s’absenter des journées entière du Jolly Roger, elle avait parfaitement confiance en son second pour administrer le bâteau sans elle, de plus il lui semblait peu probable qu’on est besoin d’elle dans l’immédiat. Souvent elle se demandait ce qui aurait changer si Crochet avait été là, à ses côté. Elle aurait aimer parcourire les océans avec lui, ils auraient certainement formée un excellent duo de pirate… malheureusement il était mort, et tout ça par la faute d’un enfant capricieux qui refusait de grandir.

Peter Pan, allez savoir pourquoi ce nom la faisait grincer des dents. Bien sûr il avait causer la mort de son père, mais au final ça n’avait fait qu’empirer l’animosité qu’elle ressentait déjà à l’égard de cet enfant. Depuis toute petite elle ne parvenait pas à comprendre qu’on puisse refuser de devenir grand, elle trouvait cela fort capricieux. Et Victoria n’aimait pas les caprices, elles même en faisait relativement peu. Non, il lui semblait que si la haine qu’elle portait au jeune homme était plus une histoire de sang, oui c’était probablement à cause du liquide dans ses veines. Son père avait hait Peter, elle le haïrait également. Drôle de raisonement, mais il ne pouvait en être autrement dans l’esprit de la jeune femme. Nul doute qu’un jour ce petit démon redeviendrait un enfant, et ce jours là elle lui fera regretter tout ce qu’il a fait. Non, décidément elle refusait de l’affronter tel qu’il était maintenant. Cela lui semblait peu correct, et Victoria tenait à rester une jeune femme correct. Pirate, peut être, mais correcte quand même. Tandis qu’elle marchait il lui sembla entendre le nom de son père être murmurer, elle était presque sûr d’avoir entendu un bruit dans un arbre. Degainant son épée elle s’avança de quelques pas avant de s’exlamer :
« - Qui va-là ? Montrez-vous si vous n’êtes pas un lâche ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Pan

Adolescent perdu et chef des Enfants Perdus


Messages : 173
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: Une fille comme capitaine ? [Victoria]   Jeu 5 Avr - 4:02





Peter observait toujours la rouquine qui était à pieds nus dans l’eau. Quelques minutes avant, il l’avait entendu chanter une chanson qu’il lui semblait parfaitement inconnue. Mais il y avait ces yeux myosotis qui l’intriguaient beaucoup. C’était exactement les mêmes que ceux de Crochet et pour une fois, l’adolescent faisait d’une mémoire d’éléphant. Oui, je dis bien pour une fois car d’habitude, dés qu’il tuait un pirate, il l’oubliait aussitôt, ainsi que l’aventure qu’il avait vécu. Mais revenons sur la jeune femme. Celle-ci l’avait entendu à son tour et elle avait immédiatement dégainé son épée avant de prendre la parole :

Victoria : « - Qui va-là ? Montrez-vous si vous n’êtes pas un lâche ! »

Lui ? Un lâche ? Jamais de la vie ! Peter avait horreur que l’on le traite de lâche ! Il n’était pas comme Crochet. A l’époque où celui-ci était encore en vie, il se mettait à paniquer pour un rien dés qu’il entendait le moindre tic tac qui annonçait l’arrivée du crocodile. Tiens, en parlant du crocodile, cela faisait bien des années qu’il n’avait pas plus donner signe de vie. Peut-être que la fiole de poison que gardait le pirate sur lui avait du s’ouvrir et empoisonner la bête de l’intérieur. Mais le réveil qu’il avait avalé n’avait plus fonctionner et c’était de cette façon que Crochet s’était fait avoir. Ce n’était pas vraiment Peter qui avait tué Crochet. Le pirate lui avait demandé de le pousser dans le vide, sans doute las par le combat qui était déjà perdu d’avance pour l’homme. Peter n’avait fait que faire ce que l’on lui demandait de faire … Décidément, les souvenirs d’enfance de Peter commençaient à lui revenir comme des flash-back. Encore un mystère en plus pour lui !

Il descendit de son arbre dans un léger bruissement et se montra, épée à la main. On pouvait clairement voir qu’il ne s’agissait plus d’un petit garçon mais presque d’un homme, bien qu’il n’avait pas les muscles assez développés physiquement et qu’il n’avait pas le moindre poil au menton. Pourtant, ses yeux bleus reflétaient encore une certaine innocence enfantine. Il avait l’air d’être un très beau jeune homme, c’était toujours gamin de douze ans dans sa tête ! Ses cheveux blonds étaient tout jours bataille, ce qui ne changeait pas de l’ancien Peter. Par contre, il avait troqué son habit de feuille contre un simple t-shirt clair et un short foncé qui était maintenu par sa ceinture. Il avait volé le short à un pirate bien trop occupé à conquérir une jeune fille qui s’était avérée bien après comme étant une sirène. Il n'avait jamais fait confiance aux sirènes, de véritables séductrices qui pouvaient vous emmener dans le fond de l'eau avec un sourire si vous vous en approchez de trop prés. L'une d'elles n'arrêtait pas justement de venir le tenter à chaque fois qu'il la croisait sur la terre ferme.


- Qui est lâche ?




Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une fille comme capitaine ? [Victoria]   Aujourd'hui à 22:36

Revenir en haut Aller en bas
 

Une fille comme capitaine ? [Victoria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Recherche ressources / la fille du capitaine
» ALORS QUOI PLUS PERSONNE ICI ?
» LA FILLE DU OUI : FAUX PROPHETE
» Yahvé visita Sara comme il avait dit
» Messages sur le divorce / Fille du Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Syndrome Pan :: Pays Imaginaire :: La plage-