Quand le Pays Imaginaire devient fou ...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♦ Bienvenu(e) à toi
♦ Nous recherchons des personnages masculins et des pv

Partagez | 
 

 Jalousie quand tu nous tiens ! [Alex]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Peter Pan

Adolescent perdu et chef des Enfants Perdus


Messages : 173
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 30

MessageSujet: Jalousie quand tu nous tiens ! [Alex]   Sam 7 Avr - 6:52







Peter avait été voir Lillith pour prendre un peu de ses nouvelles car cela faisait longtemps qu’il n’avait pas vu sa « sœur de cœur ». Le jeune homme avait fait une exception pour la jeune pirate, celle-ci ayant perdu son père à cause de Crochet, cela faisait d’elle une alliée contre la fille de ce dernier, que Peter avait rencontré quelques jours avant, mais la jeune femme était aussi un peu sa confidente. Il pouvait tout lui confier, chose qu’il ne faisait pas avec Alex. Elle était son bras droit et il est vrai qu’ils se disputaient souvent, pour des bêtises à vrai dire, mais il y avait aussi une tendre complicité entre eux. Peter était en fait amoureux d’Alex mais il ne savait pas comment le lui dire. Du coup, et bien il ne disait rien, gardant tout pour lui.

Il rentrait au camp lorsqu’il entendit des voix, une voix de fille et une autre de garçon, plus âgé. Il reconnut la voix d’Alex et son cœur se mit à battre - ça lui faisait toujours ça depuis l’arrivée de l’adolescente parmi les Enfants perdus - mais cela s’arrêta vite dés qu’il put mieux entendre la conversation. Le garçon avec qui elle était, un pirate qui plus est, essayait de la séduire. Une pointe de jalousie naquit immédiatement et ce n’était pas la première fois qu’il surprenait ce Will entrain de tourner autour de sa Alex ! Il avait une envie d’intervenir pour envoyer son point dans la figure du jeune homme mais Alex s’empressa de l’envoyer balader. Le pirate finit par s’en aller, ce qui arrangea Peter, la colère lui montant peu à peu à la tête. Il sortit tout de suite de sa cachette en se dirigeant vers Alex, fronçant les sourcils.


- Qu’est-ce qu’il te voulait ?

Son ton était froid et on pourrait croire qu’il était méfiant vis-à-vis du pirate, l’adolescent n’ayant jamais apprécié les pirates mais en réalité, c’était de la jalousie pure. Il n’avait pas envie de voir la jeune fille dans les bras d’un autre et encore moins dans ceux d’un idiot de pirate qui se croyait séduisant. Il était prêt à se battre pour la garder à ses côtés, même s’il se montrait parfois maladroit dans sa manière de faire, comme tous les garçons en pleine crise d’adolescence en fait.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex J. Vandervelde

Fille cultivée et très à la mode


Messages : 53
Date d'inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: Jalousie quand tu nous tiens ! [Alex]   Lun 9 Avr - 7:01


    Ce matin-là, j’avais vu Peter partir et je m’étais rendormie. Je n’avais pas envie de me réveillée aussi tôt que ce dernier et partir à la recherche de quoi que ce soit. Ainsi donc, ce ne fut qu’une heure ou deux plus tard que l’un des plus jeunes garçons perdu vint me réveillé en me disant avoir faim. J’allais donc devoir partir donc à la recherche de nourriture. Même si les plus vieux auraient pu venir avec moi ou même s’occuper du cadet, ce fut à moi que la tâche revint. Je partais donc dans les bois récupérer à manger pour ce petit garçon qui était déjà maigrichon. Je revins à la cabane et préparait à manger. Voilà, la journée avait commencé et j’aurais à trouver à manger pour le repas de ce soir.

    J’étais donc partie à l’aventure dans les bois pour tenter de m’éloigner des autres. De toute façon, Peter n’était pas encore revenu. C’était une relation si étrange que nous entretenions. Nous pouvions aussi bien nous entendre que nous crier après pour les raisons les plus futiles. C’était pourtant des sentiments plus profonds qui m’habitaient. Je savais que j’étais sous le charme du chef des garçons perdus, pourtant j’étais incapable de le lui avouer. Avouer mes sentiments à Peter aurait été du suicide puisque de toute façon le garçon perdu ne savait même pas ce qu’était l’amour. Il fallait donc garder ses sentiments pour moi-même. Les lui avouer ne serait qu’une mauvaise idée.

    Je vagabondais donc des les bois seule à la recherches de petites baies que je pourrais presser pour faire de la confiture lorsque je tombais sur Will. Ce pirate qui à chaque fois tentait de me faire son tour de charme. Pourtant, chaque fois que je voyais Will je ne pouvais m’empêcher de lui lancer des piques. Ce garçon, pirate en plus, était tous ce qui ne m’intéressait pas. Il était loin d’être le genre de garçon qui aurait mon intérêt. Je ne pouvais faire que comme à mon habitude : je l’envoyais baladé. Une fois qu’il fut parti je me sentis un peu plus légère. Je me sentais plus à mon aise. Enfin encore seule à pouvoir profiter de la jungle. Du moins, c’est ce que je croyais…
    J’étais dans ma bulle lorsqu’une voix me sortis de mes pensés. Une voix que je reconnus aussitôt et dont le ton froid ne m’aida pas à garder mon calme. Je me retournais et vis que c’était Peter. Il venait de me demander ce que Will me voulait. En quoi cela le concernait-il? Je le regardais et lui répondit sur un ton tous aussi froid :

    « Bonjour à toi aussi!»

    Je me retournais et voyais des bleuets. Je récupérais ma feuille de palmier et commençais à les cueillir en ne regardant pas le blondinet. Ce ton froid ne m’avait pas mis de bonne humeur. Je ne comprenais pas pourquoi il avait trouvé ce besoin d’être aussi froid. J’ajoutais ensuite pour sa gouverne :

    « Et puis en quoi ça te concerne si on me parle? »

    Je continuais ma cueillette de bleuets sans plus me préoccuper de lui. Il venait de réussir à m’énerver un peu. Et puis, j’avais fait un saut quand il s’était mis à parlé. Pendant un instant j’avais eux peur que Will ne soit revenu pour retenter de me charmer, ce qui m’aurait énervé encore plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Pan

Adolescent perdu et chef des Enfants Perdus


Messages : 173
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: Jalousie quand tu nous tiens ! [Alex]   Lun 9 Avr - 7:41






Alex : « Bonjour à toi aussi!»

L’un des problèmes de Peter était que ça ne lui venait pas automatiquement les « bonjour », « au revoir » et « merci ». Quand quelque chose lui trottait la tête, il demandait tout de suite. Aussi, il ne fut pas trop surpris que la jeune fille lui réponde sur un ton froid également. Il ne l’avait pas vu tôt le matin alors qu’elle dormait encore lorsqu’il était parti voir Lillith avec qui il avait passé toute la journée. Evidemment, il commença à faire la tête alors qu’elle lui demanda en quoi ça le concernait si quelqu’un lui parlait ! Tout le concernait ! Il était le maitre de l’île, ainsi que le chef des enfants perdus. Il avait le droit de tout savoir ! Et puis, il pouvait comme même savoir pourquoi un abruti de pirate venait draguait la fille de ses rêves sans arrêt !

Il la vit cueillir des bleuets alors qu’il réfléchissait à ce qu’il allait lui dire - oui, ça lui arrivait parfois de réfléchir - mais les mots sortaient tout seul, même ceux qu’il n’aurait jamais dire un jour :


- Ça me regarde quand il s’agit de la fille qui me plaît !

Quand il se rendit compte de ce qu’il venait de dire, ses joues sont devenus roses, presque fluoressantes et il ne savait plus où se mettre. Il décida de faire comme s’il n’avait rien dit, espérant qu’elle n’y avait pas fait attention ! Comme tous les adolescents, il était maladroit en ce qui concernait les filles. Bien sur, il aimait plaire et séduire, utilisant son charme naturel sur toutes les demoiselles qui croissaient sa route comme Primrose, une adolescente de son âge qui vivait dans le village des Etrangers et il aurait bien aimé qu’elle rejoigne les Enfants Perdus mais apparemment, elle était bien mise en compagnie d’enfants, d’adolescent et d’adultes. Prim n’était pas moche. Au contraire, c’était une jolie fille mais pour une raison qu’il ignorait encore, il n’y avait qu’Alex qui comptait pour lui et pas une autre fille. Peter cueillit à son tour une fleur, de couleur rose - magenta, avant de jeter un regard à Alex. Puis, toujours inconsciemment, il s’approcha de l’adolescente pour y déposer délicatement dans ses cheveux et lui donna un rapide baiser sur la joue droite, regardant ailleurs, l’air de rien. Décidément, il devenait bizarre depuis qu’il avait pris quelques centimètres en plus ! Encore plus depuis l’arrivée d’Alex parmi les Enfants Perdus !

- Au fait, ça a été avec les autres ?


Il alla s’asseoir contre un arbre, surveillant les environs en espérant que l’autre idiot de pirate ne reviendrait pas à la charge et si c’était le cas, ce dernier aurait affaire à l’éternel adolescent. Personne n’allait lui voler sa Alex ! Point barre !




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex J. Vandervelde

Fille cultivée et très à la mode


Messages : 53
Date d'inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: Jalousie quand tu nous tiens ! [Alex]   Lun 9 Avr - 8:21


    Je sentais son regard sur moi. Je n’attendais qu’une chose, qu’il réplique. Pourtant un court silence venait s’installer. Je me retournais, d’un coup où il serait partit sans rien dire. Pourtant, je le vis, il était encore-là. Je retournais à mes bleuets et attendait sa réponse. Il finit par dire que ça le regardais quand il s’agissait de la fille qui lui plaisait. J’échappais presque les bleuets à entendre cela et bien entendu mes joues se tintèrent d’un rosé. Je ne savais pas trop quoi lui répondre. J’étais consciente que Peter était un jeune adolescent qui plaisait à presque toutes les filles, mais ce qu’il venait de dire m’avait fait rougir.

    Je devais continuer de cueillir les bleuets. Je le sentis poser une fleur dans mes cheveux et poser ses lèvres sur ma joue droite. Je rougies aussitôt. Mes joues devaient maintenant sembler en feu. L’attention de Peter était une chose que je ne croyais pas possible. Lorsque ses lèvres se posèrent sur ma joue je sentis mon cœur fondre à l’intérieur. C’était une chose que je voulais voir arriver, mais au fond de moi, je savais que ce n’était probablement pas bon pour le pays imaginaire.

    Je déposais la feuille sur le sol pour le regarder. Il me demanda si ça avait été avec les autres s’éloignant de moi sans que j’aie eut l’occasion de réagir. Je le regardais. Il était si étrange. Un moment il pouvait être si prêt de moi, il pouvait être si gentil et tous, puis l’instant d’après il se montrait distant. Je ne réussissais pas à cerner cette attitude. Je lui souris en le regardant, un demi-sourire, simplement parce que j’appréciais tellement sa présence, que mon cœur faisait un saut à chaque fois qu’il se trouvait à mes côtés.

    « Ça a été.»

    Lui répondais-je. Après tous, c’était le cas. Un seul m’avait réveillé pour cause de faim, sinon aucun des garçons ne m’avait approché ou bien réveillé. Habituellement, c’était Peter qui me réveillait, mais ce matin-là je l’avais vu partir sans un mot. Je ne ramenais pas sur le sujet ce qu’il avait dit. Je lui plaisais et c’était étrange, mais savoir cela me mis de bonne humeur. J’étais contente de savoir que je comptais pour lui. C’était étrange ce sentiment qui s’imprégnait de moi.


Dernière édition par Alex J. Vandervelde le Lun 9 Avr - 10:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Pan

Adolescent perdu et chef des Enfants Perdus


Messages : 173
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: Jalousie quand tu nous tiens ! [Alex]   Lun 9 Avr - 9:20





Peter ne savait plus ce qu’il devait faire avec Alex. Elle hantait sans cesse ses pensées, ses rêves, aussi bien la journée que pendant la nuit. Il n’osait même plus la regarder malgré le fait qu’il aimait sa compagnie. Il ne savait pas être lui-même avec elle lorsqu’ils étaient seuls, que ce soit au camp ou ailleurs au Pays Imaginaire et ça avait le don de l’énerver. Ce qui l’énervait le plus, c’était qu’il ne comprenait pas ce qu’il lui arrivait et il ne connaissait personne pour l’aider. Il se sentait complètement perdu. Assit contre son arbre, il se risqua à poser les yeux sur la jeune fille et fut surpris de la voir avec les joues roses. Il n’avait pas trop l’habitude de la voir rougir, même pour si peu. Il ne pouvait pas se douter que les sentiments qu’il avait pour elle étaient réciproques, bien qu’il en rêvait.

Qui aurait penser qu’une simple fille pouvait avoir un tel effet sur l’éternel garçon ? Personne, pas même l’intéressé ! Lorsqu’il avait posé ses lèvres sur la joue d’Alex, il avait eu le cœur qui s’était mis à battre vite et là, c’était encore un peu le cas. Il ne pouvait plus détacher son regard de la jeune fille qui lui fit que ça avait été avec les enfants perdus. Il se rappela tout à coup qu’il ne l’avait pas réveillée mais comme elle avait fait beaucoup de choses la veille, il avait bien vu qu’elle était fatiguée sans le montrer et c’était pour la laisser se reposer qu’il ne l’avait pas réveillée ce matin. Il adorait la réveiller le matin, la trouvant si belle quand elle était endormie. D’ailleurs, sans qu’elle le sache, il venait la regarder dormir avant qu’il ne sente le sommeil le gagner à son tour. Il n’avait pas encore osé dormir avec elle.

Ce qui lui hantait très souvent aussi, c’était l’envie de goûter à ses lèvres. Ça, c’était la chose qui le hantait le plus. Quand il fermait les yeux, c’était pour rêver qu’elle était dans ses bras et qu’ils s’embrassaient. Il tenta de la regarder droit dans les yeux, en essayant de ne pas rougir comme elle, ce qui n'était pas dans ses habitudes - excepté la fois où il avait reçu un dés à coudre de la part de Wendy mais il ne savait pas que c'était son premier baiser, un peu enfantin comme même !


- Alex ! J’ai une question qui me trotte la tête : qu’est-ce que tu penses réellement de moi ?

Il se savait pleins de défauts dont il n’avait pas la moindre idée mais savoir comment il était perçu par la fille qu’il aimait était soudainement devenu important pour lui.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex J. Vandervelde

Fille cultivée et très à la mode


Messages : 53
Date d'inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: Jalousie quand tu nous tiens ! [Alex]   Lun 9 Avr - 10:22


    Je le regardais assis à l’arbre. Je ne disais rien, j’avais les joues rosés et j’évitais son regard un instant, puis le regardait quand je voyais qu’il évitait mon regard. Nous étions pires que des enfants à mes yeux. Ce qu’il avait dit c’était ce que je souhaitais entendre, mais jamais je n’aurais osé espérer qu’une telle chose arrive dans nos vies. J’avais toujours cru que Peter était resté mentalement le petit garçon que j’avais connu dans les histoires. Je le regardais, il me regardait. Nos regards venaient de se croiser. Je me dépêchais, je détournais le regard. J’étais encore rouge. Je regardais le sol. Je n’osais rien dire. Un malaise venait de prendre place entre nous. Le silence venait de s’installer.

    La nuit, je rêvais de ses bras, je rêvais de le voir venir me rejoindre et se coller contre moi la nuit lorsque j’avais froid. Pourtant jamais il ne m’avait rejoint. Je me sentais mal. J’étais ici avec mes rêves que Peter Pan, le garçon qui n’avait jamais voulu grandir, tombe amoureux de moi. C’était des rêves ridicules n’est-ce pas? Je ne voyais rien de cela vraiment arriver dans le futur. Alors que je tombais dans mes pensés la voix de Peter se fis entendre Je l’entendais me parler. Il me dit qu’il avait une question qui lui trottait dans la tête. J’étais loin de m’imaginer ce qui se passait dans sa tête. Je l’écoutais donc relevant mon regard et le tombant vers celui-ci. Il me demanda ce que je pensais réellement de lui. Je rougis encore plus. Je ne savais pas ce que je devais lui dire. Je me sentais mal je la regardais et puis je ne savais plus trop.

    Je le regardais j’étais un peu trop loin de lui. Au fond de moi-même, j'aurais aimé me rapprocher. J'aurais aimé lui dire que je l'aimais, mais je ne pouvais pas. Je soupirais et c’est alors que je me levais en récupérant mes bleuets. Je me mordais la lèvre inférieure. Je ne souhaitais pas aborder le sujet :

    « Nous devrions aller rejoindre les autres… Sinon il n’y aurait pas de confiture pour le repas.»

    Dis-je en tenant la feuille de palmier pleine de bleuet. Je le regardais et je n’ajoutais rien. Je ne savais pas quoi lui répondre vraiment sans que cela ne semble soit idiot ou bien que j’ai l’air d’une jeune femme amoureuse qui se doutait que ce serait impossible entre nous et puis je ne voulais pas avoir d’ennuis. C’était important de ne rien lui dévoiler. Lui avouer mes sentiments aurait été une erreur. Ça n’aurait fait que compliquer les choses. Je ne pouvais pas me permettre de lui avouer cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Pan

Adolescent perdu et chef des Enfants Perdus


Messages : 173
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: Jalousie quand tu nous tiens ! [Alex]   Lun 9 Avr - 11:05





Par moment, ils s’évitaient du regard, comme des enfants, ce que Peter était encore par moment dans sa tête mais avec Alex, c’était différent. Il le sentait bien mais c’était difficile pour lui de comprendre ce qu’il vivait. Il ne voulait pas être un enfant avec elle. Entre chaque réplique, un silence s’installait, ce qui commençait à devenir pesant. Il la voulait dans ses bras, serrée contre lui alors qu’ils dormiraient ensemble, il voulait sentir ses lèvres sur les siennes. Il tenait à elle sans comprendre à quel point elle était devenue si importante à ses yeux.

Elle était loin de lui et il aurait voulu qu’elle se rapproche pour l’attraper et la prendre dans ses bras. Mais elle ne le fit pas, comme elle ne répondit pas à sa question. Au contraire, elle semblait chercher éviter le sujet.


Alex : « Nous devrions aller rejoindre les autres… Sinon il n’y aurait pas de confiture pour le repas.»

Oui, elle évitait le sujet mais le fait d’entendre le mot « repas » fit que le ventre du jeune homme se mit à gargouiller. Cela faisait un long moment qu’il n’avait plus jouer à faire semblant qu’il y avait de la nourriture. Mais revenons à la jeune fille. Celle-ci ne semblait pas quoi lui dire d’autres vu la façon elle se mordait la lèvre inférieure. Peter avait tout de même une bonne vue. Il se leva et se dirigea vers elle, répliquant ceci :


- Ouais t’as raison ! En plus j’ai faim ! C’est quoi qu’on mange ? Et pourquoi tu veux pas répondre à ma question ?


L’un de ses autres défauts était que le jeune homme était très têtu, mais je ne vous dis pas à quel point. Quand il avait une idée en tête, rien ne pouvait le faire changer d’avis. Et là, même si Alex semblait vouloir rentrer, lui n’était pas si pressé que ça. Son ventre pouvait toujours attendre. Peter mit un bras de chacun de l’adolescente comme pour la coincer. Son petit côté séducteur prenait un peu le dessus et il savait comment s’y prendre avec les filles. Il la voulait et il ferait tout pour l’avoir. Il plongea son regard bleu saphir dans les yeux noisette de l’adolescente qui était légèrement plus petite que lui.


- Vas-y réponds !

Mais avant qu’il ne lui laisse le temps de répondre, il l’embrassa, tendrement, un peu sur un coup de tête mais il en avait trop envie depuis des semaines.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex J. Vandervelde

Fille cultivée et très à la mode


Messages : 53
Date d'inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: Jalousie quand tu nous tiens ! [Alex]   Sam 19 Mai - 7:01


    J’évitais complètement de réponde à sa question. J’étais malalaise je ne savais pas trop quoi lui répondre. Non en fait, je me mentais à moi-même. Je savais exactement ce que je voulais lui répondre, mais je refusais de me l’avouer ou bien simplement de lui dire. J’étais beaucoup mieux de ne rien dire et juste rester où nous en étions. Rester amis, c’était mieux pour nous. Peter Pan ne pouvait pas grandir, c’était ce qui chamboulait tous le pays imaginaire. J’étais debout avec les feuilles de palmier pleine de bleuet lorsqu’il se leva et se dirigea vers moi, je croyais qu’il allait venir m’aider à prendre les feuilles, mais non, il répliqua que j’avais raison et qu’en plus il avait faim. Il me demanda ce qu’on mangeais en ajoutant comme question pourquoi je ne voulais pas y répondre. Je soupirais :

    «Pain et confiture de bleuet. Tu m’aides avec les feuilles de palmiers?»

    Demandais-je en tentant un semi-sourire. Le sourire n’était pas vraiment réel. C’était plutôt un sourire montrant mon malaise intense. Je savais qu’il était têtu et ne me laisserait pas éviter sa question. Je savais qu’il voulait une réponse et ne lâcherait pas prise. Je le vis approcher. Il vint placer un bras de chaque côté de moi. Je tenais la feuille de palmier, j’avais envie de frissonner, j’avais une main sur chacune de mes épaules. Il plongeait son regard bleu dans mon regard noisette. Je ne pouvais pas l’éviter. J’étais complètement plongée dans son regard, j’étais incapable de détourner mon regard du sien. C’est alors qu’il m’ordonna de lui répondre. Je le regardais, je sentais une larme apparaitre sur le coin de mon œil, mais je la retint et elle ne coulla pas, mon œil devait briller de cette larme. J’aurais tellement aimé pourquoi tous lui dire, mais malheureusement je ne pouvais pas. Lui répondre aurait été trop risqué pour le pays imaginaire.

    Je le regardais, je n’avais pas eux le temps de lui répondre ou même de faire le moindre gestes, les lèvres de Peter étaient venues se poser sur les miennes. Je laissais tomber la feuille de palmier pleine de bleuet sous l’effet de la surprise. Je reculais une fois se baiser terminer. Je me mis à bafouiller, je devenais de plus en plus rouge. Je me dépêchais de me pencher pour récupérer les bleuets mon visage aussi rouge qu’une tomate.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Jalousie quand tu nous tiens ! [Alex]   Aujourd'hui à 22:35

Revenir en haut Aller en bas
 

Jalousie quand tu nous tiens ! [Alex]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Déprime quand tu nous tiens...
» La famille quand tu nous tiens !
» Humilité, quand tu nous tiens...
» Ecologie, Ecologie.. quand tu nous tiens...
» Famille quand tu nous tiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Syndrome Pan :: Pays Imaginaire :: La jungle-