Quand le Pays Imaginaire devient fou ...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♦ Bienvenu(e) à toi
♦ Nous recherchons des personnages masculins et des pv

Partagez | 
 

 Douce et belle folie ₪ Prince Paradoxe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Prince Paradoxe

Paradoxe et Prince!.


Messages : 15
Date d'inscription : 09/04/2012

MessageSujet: Douce et belle folie ₪ Prince Paradoxe   Lun 9 Avr - 8:31

Prince Paradoxe

feat Augustus Prew


Parle un peu de toi en bref



Son vrai nom est Gilfried d'Andréa. Il était un jeune français venant d'une époque oubliée. Arrivé à Neverland, il était un enfant perdu dont la psychologie instable lui attribuait de nombreux surnoms. On le connaissait surtout sous le joli sobriquet de Paradoxe. Par la suite, il s'est lui-même attitré Prince et insiste à ce qu'on prononce bien tout son nom. C'est Prince Paradoxe. Il accepte de temps en temps qu'on l'appel Prince. Ou Paradoxe. Qu'on raccourcisse, quoi.
Paradoxe est l'ami des arbres et des cailloux. C'est le type un peu barge qui vous aborde dans la forêt et pourtant inoffensif. Il fait peur parfois. Il amuse, souvent. Son âge reste inconnu. Adulte, sûrement. Encore un gamin dans son esprit embrouillé. Il s'est marié avec Narcisse, la fleur et il a invité le lièvre au banquet. Il ne sait pas, il ne sait rien et il sait tout. Tout ce qu'il y à a savoir. Le Prince est étrange et psychédélique. Le monde est son ami et pourtant, il continu à revendiquer son droit d'exister indépendamment des autres. On le voit dans la forêt, à parler aux sirènes, au Port des Pirates. Il est partout. Paradoxe est l'un des esprits malades de Neverland. L'un des esprits sacrés du pays imaginaire.



Psychologie et physique


Paradoxe est une énigme, un soulagement de l’esprit. Il n’a ni queue, ni tête, sa cohérence n’a de valeur que sur l’instant. Le personnage aux allures de Chapelier Fou trouve son inspiration dans la nature. Il s’écrit de longues aventures avec la Lune, la fleur et les arbres. La rivière lui chante une berceuse pendant que les étoiles se chamaillent. Il multiplie sciemment les maladresses et s’attire des problèmes qui s’enchaineront sur de nouvelles péripéties. Il s’est auto-proclamé seigneur de l’absurde, grand intendant des mystères et archiviste des folies.
Paradoxe connait le Monde Imaginaire sur le bout des doigts. Il sait quasiment tout et sa folie lui donne des allures de sage. Il aime à faire croire que ses charades ont un sens mystique. Que ses apparitions soudaines cachent une puissance plus grande encore.
Il est libre, indépendant. N’a besoin de personne. Il se considère comme seul. Il apparait, puis disparait. Il ne reste jamais longtemps avec la même personne. C’est lui qui cherche la présence des autres. Il repousse toute tentative d’intrusion. Il ne peut supporter l’envahissement. Paradoxe est un animal sauvage. Une bête farouche mais innocente. La curiosité le pousse vers l’extérieur. Il juge la présence et la réclame plus tard. Illogique, imprévisible, il change son cercle très souvent mais ne supporte pas être délaissé. Il ne laisse jamais indifférent car l’indifférence ne lui est insupportable. On doit l’aimer. Le détester. Mais, jamais l’ignorer. Car c’est un enfant. Un enfant égocentrique qui a besoin d’être au centre des attentions. Il n’a jamais réussi à grandir. Ne souhaite pas grandir. Comme tous les enfants perdus, il est un rejeton de la nature qui se cherche. Mais le dédale de son esprit est bien trop tortueux. Il s’y est égaré.

On reconnait les fous à leur regard. Paradoxe regarde bien. Très bien. Il fixe, il dérange. Il fait mal avec ses yeux luisants d’une démence certaine, cernés de charbon. On lui trouve quelque chose de puissant, de mauvais et d’attirant. Ce regard brun et exorbité. Paradoxe n’est pas stable quand il marche, quand il gesticule, quand il parle. Il semble toujours être sur le point d’exploser, de ne pas pouvoir rester en place. Il danse et il écarte grand les bras pour expliquer ses théories abracadabrantes. L’allure du Prince ressemble plus à celle d’un vieux vagabond à l’esprit dérangé qu’à un royal dauphin. Noir de crasse, de graisse, il trouve ses vêtements sur ses longues aventures et se vêt comme un forain. Une cuirasse noire qu’il entasse sur des piles de tissus matelassés. Des fripes bonnes qu’à être jetées au crocodile. Une vieille odeur d’herbe mouillée, de sueur, d’humus. Il sent la forêt, les champignons, la nature.
Paradoxe est d’une taille petite. Ou alors moyenne. Peut-être même qu’il est grand, le galopin ! On ne connait pas son âge, personne ne peut juger. Mais il dépasse aisément la plupart des gamins qu’il fréquente. Et les adultes le dépassent. On lui donnerait 17 ou 18 ans à tout casser. Et c’est un chasseur, un acrobate, un garde-chasse, un voleur né. Corps élancé, doigté fin. Les épaules moins larges, moins carrées quand il ôte le kilo de toile qu’il porte. Il aime les bijoux, les bagues. Il en a toujours. Un collier de plume. Il dit que ce sont les indiens qui le lui ont offert car il ne voulait pas épouser la fille du chef. Longue histoire. Il ne se sépare pas non plus de son chapeau melon. Il ne sait plus d’où il le sort. Ce chapeau est immonde de crasse et cache l’or de ses boucles. Et pourtant, il l’adore. Le lui prendre, c’est s’exposer à de gros risques. Le lui complimenter résultera à une affection sans borne.




Histoire


« Le Pays Imaginaire fout le camp ! Il fout le camp et nous avec.
-Comment tu le sais ?
-C’est la Lune qui me l’a dit.
-Menteur.
-Je ne mens jamais. »

On dit des choses. On parle, on mystifie les vieux esprits. On dit que quand les enfants ont commencés à rêver, Paradoxe était là. Quand ils ont commencés à espérer, à croire, il était là. Il était là. On associe Paradoxe à la discorde, au mensonge, à la folie, démence, sublime et glorieuse. Aux premiers temps de Neverland, il foulait déjà les tapis de feuille des forêts. Enfant perdu, pirate, chef indien et même prince Narcisse.

Gilfried, français de naissance, il disparu lorsqu’il lâcha par mégarde la main de sa mère, d’une ruelle du Second-Empire. Merveille infantile, il rejoint le Pays Imaginaire peu de temps après. Le regard au loin, l’esprit qui vole très haut, quand il connu les prémices d’une vie de garçon abandonné, d’enfant sylvestre, il se perdit dans le dédale tortueux de ses propres cauchemar. Oubliant jusqu’à son identité, Paradoxe était un nom tout trouvé. Il se connu de rares aventures avec la Lune et une fleur. L’aventure de sa vie commença lorsqu’il décida d’épouser l’astre nocturne.

Il disparu, abandonna ses amis pour aller quérir l’aide des fées. Pour voler. Haut, très haut. Et puis redescendre. Déçu de son premier échec, il alla à la rencontre d’une sorcière. Bu la mixture et sombra dans un coma onirique long de 7 jours. La sorcière l’avait trompé. A son réveil, il continua à errer dans l’espoir vain de trouver une personne capable. Un homme-canon qui lui laissa le loisir d’essayer l’engin. Fort de sa trouvaille, il enfila un casque et entra dans l’orifice du canon. Insuccès nouveau, il fut perdu en mer avant d’être retrouvé par des pirates. Par jeu, il rejoint l’équipage.

Folie croissante, amitié naissante, la vie collective avec des adultes le terrifia. Très rapidement, il déserta, au fil de l’acier. L’abandon de ses préceptes de pirates lui valu la raillerie de ses compagnon maritimes. Il devint l’ennemi premier chez les pirates, puis dans le monde des adultes. Paradoxe n’en avait cure, il souhaitait prendre son envole, la Lune l’attendait toujours. Temps qui s’écoule, le jeune garçon a vu ses jambes s’allonger, son corps se développer. Le magie des fées ne faisait plus effet, il alla demander leur soutiens. Elles acceptèrent, il fut gradé Chevalier des Cloches.

Paradoxe appris que la Lune, bien que bavarde, resterait inaccessible. Il se tourna vers sa seconde maitresse, Narcisse. Abandonna Impératrice du Ciel pour rejoindre Princesse des Forêts. Narcisse était une petite plante fragile qu’il se choisit pour femme. A la vie, à la mort. Elle devint son épouse, pour le meilleur et peut-être pour le pire. Narcisse. Narcisse. Pourquoi les appelle-t-on Narcisse ? Comme elle était de royale position, il s’auto-couronna prince, par alliance. Qu’on ne l’appelle plus que par son admirable titre. Prince Paradoxe. Garder la fleur auprès de lui était un défi. Nullement botaniste, il coupa la tige et déposa sa femme-végétale dans un vase, remplie de l’eau la plus pure qu’il eut connu. Après trois jours, Narcisse perdis sa première pétale. Première vie. Première larme. « E-tu triste ? M’aimes-tu ? Pourquoi pleurer ? Narcisse ? » Craignant fureur et répression du père dont on ignorait l’existence même, il joua de son titre de Chevalier et redemanda l’aide des fées. Elles ramassèrent la fleur, lui firent subir une longue série d’examens et finirent par lui faire repousser des racines d’or. Elle serait invulnérable. Dans un petit pot, les fées revirent le Prince et lui confièrent le secret de la bonne santé d’une fleur : Paradoxe devrait l’aimer. Et autant d’amour qu’il aura pour sa femme, elle grandirait. Encore et encore. Il devra la chérir. La malédiction pesait, elle mourrait s’il avait le malheur de se tourner vers l’affection d’une autre. « Je n’aimerais qu’elle. Je le jure. Je te le jure. »

L’esprit s'abandonna à une folie passionnée, par amour, il construisit un immense jardin, remplie de ses amies les roses, les tulipes, les pensées. Des marguerites et des rhododendrons. Des vipérines élégantes et des violettes d’or. Des étoiles de Noel et des asphodèles de blancs merveilleux. Les pétales des centaurées dansaient si bien avec dangereuses épines des chardons. Couleurs psychédélique des euphorbes, mêlées simplement aux belles jonquilles. Ais la plus belle. La plus charmante, celle qui attirait tous les regards était son charmante Narcisse. Princesse Narcisse. Avec elle, il régna sur ses sujets, sur ce royaume de couleurs et de senteurs. Mais les fleurs sont silencieuses, muettes. Elles dansent avec le vent mais vous laisse lourd. Bien physique. Bien réel. Paradoxe ferma son jardin, en cacha l’existence et reparti sur les routes de sa propre aventure.

S’ensuivit les indiens et leurs admirables spiritualité où Paradoxe acquis le surnom de MadWolf. Suivit les bohémiens avec leurs musiques envoutantes et dangereuses. Le cirque, les clowns et Paradoxe l’acrobate. L’imaginaire du théâtre où le Prince devint comédien de talent, musicien de renommé. Il alla tenir compagnie des sirènes jusqu’à ce que l’eau de la mer ne puisse plus s’infiltrer dans ses poumons. Il se garda de révéler les secrets que les fées et les animaux de la forêt lui chuchotaient. Il livra bataille contre la Pestilence et son allié la Mouche. Il rencontra Dieu dans les versets sacrés d’un livre que des étrangers ramenaient. Il s’opposa à la logique brute et violente des nouveaux arrivants de Neverland et se questionna sur la nouvelle apparence du Seigneur de la Forêt. Du père des enfants perdus. Sur Peter Pan. S’interrogea sur le nouvel équipage du Jolly Roger.
Enfin, il trouva matière à s’occuper dans cette quête improbable du trésor du fameux, du célèbre et du redoutable Capitaine Crochet. Paradoxe ne s’arrête jamais. Il marche, il tourne, il danse. Sa vie ne peut pas être résumée, synthétisée en paragraphe épistolaire. Elle n’a jamais été résumée. Jamais en entière. Jamais retranscrite dans sa plus simple émotion. Poétique, extravaguant, terriblement logique dans cette pure fantaisie. Bienvenu chez les fous.




Toi derriére ton pc

Bonjour/bonsoir, je m'appelle Lowel, j'ai 17 ans. J'ai trouvé le forum grâce à des gens hauts placés et je trouve que le forum original. Ah oui, le code du règlement est
Spoiler:
 
.




Fiche code© Sybline



Dernière édition par Prince Paradoxe le Jeu 12 Avr - 3:12, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Pan

Adolescent perdu et chef des Enfants Perdus


Messages : 173
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: Douce et belle folie ₪ Prince Paradoxe   Lun 9 Avr - 8:33



Lo, j'adore déjà ton perso ^^ j'ai hâte de lire la suite

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arianna

Une siréne pas ordinaire


Messages : 66
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 25
Localisation : Dans l'eau

De l'autre côté du miroir
Relations:

MessageSujet: Re: Douce et belle folie ₪ Prince Paradoxe   Lun 9 Avr - 8:37



J'ai hâte de voir ta fiche finie, jeune prince! Et j'exige un lien! Si c'est l'ami de la nature, Arianna la sirène ne devrait pas y échapper Smile

Au plaisir de RP avec toi!

_________________

Tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Paradoxe

Paradoxe et Prince!.


Messages : 15
Date d'inscription : 09/04/2012

MessageSujet: Re: Douce et belle folie ₪ Prince Paradoxe   Lun 9 Avr - 8:48

Merci merci, mes amours.
Ce soir, je suis inspiré, qui sait que je vais terminer ça rapidement ?

Arianna, j'espère bien avoir un lien avec toi. J'aime tout le monde. Les sirènes aussi, aha. Quand elles ne me noient pas, j'entends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arianna

Une siréne pas ordinaire


Messages : 66
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 25
Localisation : Dans l'eau

De l'autre côté du miroir
Relations:

MessageSujet: Re: Douce et belle folie ₪ Prince Paradoxe   Lun 9 Avr - 8:49



C'est pas le genre à noyer, t'inquiète XD Elle, c'est la gentille :P

J'ai déjà une idée de lien *0* Dépêche de te faire valider, que je t'en parle Very Happy

_________________

Tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Paradoxe

Paradoxe et Prince!.


Messages : 15
Date d'inscription : 09/04/2012

MessageSujet: Re: Douce et belle folie ₪ Prince Paradoxe   Lun 9 Avr - 9:23

Alors on s'entendra, pour sûr !
Rha, il faudra attendre la semaine prochaine, petite méduse, je n'arrive pas à aligner deux lignes sans m'arracher les cheveux. N'hésite pas à m'envoyer par mp <3 Je suis d'humeur impatiente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Emerson

Capitaine et fille de pirate


Messages : 63
Date d'inscription : 28/03/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Douce et belle folie ₪ Prince Paradoxe   Mar 10 Avr - 4:20

Woaw, j'adore ta fiche *_*
Bienvenue parmi nous (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Primrose B. Hemingway

Jeune fille amnésique


Messages : 31
Date d'inscription : 04/04/2012

De l'autre côté du miroir
Relations:

MessageSujet: Re: Douce et belle folie ₪ Prince Paradoxe   Mar 10 Avr - 5:24

Bienvenue ♥ Super fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Paradoxe

Paradoxe et Prince!.


Messages : 15
Date d'inscription : 09/04/2012

MessageSujet: Re: Douce et belle folie ₪ Prince Paradoxe   Mar 10 Avr - 17:37

Damn ! Les beaux, les jolis compliments. Touché. Sincèrement. <3
Merci, mes amours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria B. Workshire

Capitaine du Jolly Roger et héritiére de Crochet


Messages : 36
Date d'inscription : 23/03/2012

MessageSujet: Re: Douce et belle folie ₪ Prince Paradoxe   Mar 10 Avr - 20:51

Voilà une fiche sublime, j'ai hâte d'en voire la fin. Bienvenue Prince des rêves, de la folie et de la démence !

Au plaisir de rp avec toi, et qui sait d'avoir peut être un lien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Paradoxe

Paradoxe et Prince!.


Messages : 15
Date d'inscription : 09/04/2012

MessageSujet: Re: Douce et belle folie ₪ Prince Paradoxe   Jeu 12 Avr - 3:16

Qu'on me caresse dans le sens du poil, j'adore ça. Merci Captain. Si la dame veut un rp, un lien, elle n'a qu'à demander. Je suis entièrement ouvert aux propositions, Dame Crochet.
Je viens d'achever la fin de l'histoire du personnage. Terminée, donc ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex J. Vandervelde

Fille cultivée et très à la mode


Messages : 53
Date d'inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: Douce et belle folie ₪ Prince Paradoxe   Ven 13 Avr - 0:14

    Magnifique fiche très cher! (: Et sur cela je te valide. J'hésite cependant pour le groupe dans lequel je dois te mettre. Un véritable Paradoxe! :P Pour l'Instant je te met dans Adulte. Si tu préférerais un autre groupe dit moi-le et je te changes aussitôt. (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Paradoxe

Paradoxe et Prince!.


Messages : 15
Date d'inscription : 09/04/2012

MessageSujet: Re: Douce et belle folie ₪ Prince Paradoxe   Ven 13 Avr - 9:44

Ehe. Ce groupe me va très bien, je m'adapte d'un rien.
Merci Eve d'amour. Promis, j'irais te tirer les cheveux très bientôt, pour la belle validation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex J. Vandervelde

Fille cultivée et très à la mode


Messages : 53
Date d'inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: Douce et belle folie ₪ Prince Paradoxe   Sam 14 Avr - 8:25

HAHA! Nous verrons bien très cher Paradoxe enfantin! (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Douce et belle folie ₪ Prince Paradoxe   Aujourd'hui à 22:36

Revenir en haut Aller en bas
 

Douce et belle folie ₪ Prince Paradoxe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Belle, bonne, douce fête de l'Assomption, avec A.C.Emmerich
» Belle fête de Notre Dame du Rosaire !
» UNE BELLE PRIÈRE POUR OBTENIR LA PAIX DE L'ÂME...
» Belle entrée, facile à préparer!
» Terrestre ou d'eau douce ? [Pomatias elegans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Syndrome Pan :: Du monde réel à Neverland :: Présentation :: Fiches validées-